Recordatio
Éveilleurs d'histoires

Dans l'éclat de chaque scène, nous tissons des récits immortels qui honorent la grandeur de notre héritage et de notre patrimoine.

Découvrez Le Choix des Armes

🗓️ Quand ? Du 13 au 17 juillet 2024

📍 Où ? Au château de la Baronnière

Le Choix des Armes est un spectacle original produit par Recordatio.

Du 13 au 17 juillet 2024, venez découvrir le spectacle Le Choix des Armes qui vous plongera au cœur des années 1790. Il vous fera revivre le chemin de ces Français qui, à la haine, ont préféré le pardon.

C’est à travers la figure de Jacques Cathelineau surnommé « le Saint de l’Anjou » que s’écrit cette histoire.

La Fleur du Souvenir

Remontez le temps jusqu’en 1812, pour vivre une expérience immersive hors du commun tout au long d’un parcours racontant une fabuleuse histoire d’amour.

Le Choix des Armes

Découvrez la vie d’un homme au cœur des guerres de Vendée qui doit prendre les armes pour défendre sa terre et sa famille.

Requiem pour Soubise

L’Hiver 1794 restera gravé en lettres de sang dans les mémoires, il souffle un vent de panique sur la Vendée.

100 jeunes, 130 bénévoles, 1h30 de spectacle,

5 représentations, 450 places, une musique originale

🎞️ Quelques photos

« Sur scène, je deviens l’écho des paysans insurgés, portant leur souffrance, leur espoir, dans chaque geste, dans chaque regard. »

« Sur scène, je deviens leur souffle, leurs larmes, leurs mots perdus dans le fracas des batailles. Chaque réplique est une offrande, un hommage à leur mémoire. »

« Sur scène, nous nous abandonnons à l’histoire, dans l’espoir de toucher les cœurs au-delà du temps. Que nos larmes soient leur mémoire, et notre jeu, leur dernière prière. »

« Sur scène, je suis le miroir de la tragédie. Les guerres de Vendée, un écho d’ombres et de souvenirs. Dans chaque mouvement, je porte le fardeau des silences. »

🤝 Ils nous soutiennent

🧭 Le château de la Baronnière

La Baronnière, dont l’histoire remonte au XVème siècle. 

Propriété de la famille Bonchamps depuis 1626, Charles de Bonchamps se retirera à la Baronnière en 1791 quand la Révolution éclate. C’est là que, le 13 mars 1793, une députation des paysans révoltés la veille à Saint-Florent vint requérir le capitaine Charles Arthus de Bonchamps.